jeudi 26 septembre 2019
Actualités

Boxe et littérature, à la croisée des genres

« The rumble in the jungle » rassemble des oeuvres d’art contemporain et propose des événements et rencontres surprenants en lien avec la boxe. La boxe et la littérature se rejoignent à cette occasion au coeur du Boxing Beats d’Aubervilliers pour offrir un autre regard sur cet univers.

 

Preview – sur invitation : 23 octobre 2019

Morceaux choisis de « J’irai danser sur la tombe de Senghor » par Blaise Ndala. 

Intitulé « J’irai danser sur la tombe de Senghor », le premier ouvrage de Blaise Ndala sera publié en France le 3 octobre 2019 aux Éditions L’interligne. Cet ouvrage raconte « le combat du siècle » entre Mohamed Ali et George Foreman en 1974 à Kinshasa. Vif et incisif, ce roman dresse le portrait de l’Afrique sous toutes ses nuances.

Né en République démocratique du Congo, Blaise Ndala quitte son pays en 2003 pour la Belgique où, grâce à une bourse de la coopération belge, il poursuit des études de droit. En 2007, il s’installe au Canada. Il est d’abord professeur de français langue seconde, puis fonctionnaire fédéral. Renouant avec l’écriture, une vieille passion à laquelle, en dépit de pressantes sollicitations de ses proches, il n’avait jusqu’alors consacré qu’un temps marginal, il se met à l’écriture du livre qu’il a laissé mûrir dans son esprit, de Kinshasa à Ottawa en passant par Bruxelles. 

 

Vernissage – 24 octobre 2019

Extraits du texte de Dieudonné Niangouna « M’appelle Mohammed Ali » par Athaya Mokonzi sur une mise en scène de Ornella Mamba.

« M’appelle Mohammed Ali » met en scène le boxeur du siècle. Ses combats les plus importants y sont contés, dont celui contre Foreman en 1974. Une création pluridipliscinaire qui donne à réfléchir sur la résistance et la foi en soi, la collectivité mais aussi la combativité et le franchissement des limites. On interroge la valeur de l’existence par le prisme de vas et viens entre la vie et les combats du boxeur.

Athaya Mokonzi est un chanteur et comédien français d’origine congolaise. Passionné de dessin, de chansons françaises et de la mise en scène, il multiplie depuis quelques années les représentations artistiques. Il se consacre d’abord à la musique puis se tourne vers le théâtre et le cinéma où le grand public découvre son personnage furtif d’Alex Bleach dans la série « Vernon Subutex » tirée du livre éponyme de Virginie Despentes. Il est actuellement au Théâtre de Cornouaille, pour la pièce de Jean-Christophe Meurisse « Jusque dans vos bras ». Habitué aux interprétations et lectures de textes vigoureux, il incarnera un extrait de « M’appelle Mohammed Ali » de Dieudonné Niangouna lors du soir de vernissage de Rumble in The Jungle. Une occasion d’entrer dans le huis clos symbolique du ring et d’y ressentir les puissantes vibrations vocales de l’interprète, Athaya Mokonzi.

 

Visuel : Blaise Ndala, photo de Pedro Ruiz pour Le Devoir, ©Pedro Luiz